Qu’est ce que le COVID-19?

Passer au contenu principalCoronavirus (COVID-19) en Afrique de l’Ouest et du Centre

FAITES UN DONRECHERCHERUNICEF LogoL’Afrique de l’Ouest et du CentreBASCULE NAVIGATIONArticle

La maladie à coronavirus (COVID-19) : Qu’est-ce que c’est ?

En savoir plus sur le coronavirus pour mieux vous protéger

UNICEF WCARO

UNICEF/UN0145759/Dubourthoumi;

20 mars 2020

Qu’est-ce qu’un « nouveau » coronavirus ?

Un nouveau coronavirus (CoV) est une nouvelle souche de coronavirus.

D’abord appelée « nouveau coronavirus 2019 » ou « nCoV-2019 », la maladie provoquée par le nouveau coronavirus identifiée pour la première fois à Wuhan, en Chine, a été rebaptisée « maladie à coronavirus 2019 » (COVID-19) – « CO » pour corona, « VI » pour virus et « D » pour maladie en anglais.

Le virus du COVID-19 est un nouveau virus de la même famille que d’autres virus tels que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et certains types de rhumes courants.

Comment se propage le COVID-19 ?

Le virus se transmet par contact direct avec les gouttelettes respiratoires produites par une personne infectée (lorsqu’elle tousse ou éternue) et au contact de surfaces contaminées par le virus. Le virus du COVID-19 peut survivre sur les surfaces pendant plusieurs heures, mais de simples désinfectants peuvent le tuer.

Quels sont les symptômes du coronavirus ?

Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, de la toux et un essoufflement. Dans les cas les plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie ou des difficultés respiratoires. Plus rarement, la maladie peut être mortelle. 

Ces symptômes sont comparables à ceux de la grippe (influenza) ou d’un rhume banal, des maladies beaucoup plus courantes que le COVID-19, d’où la nécessité de procéder à des examens afin de confirmer qu’une personne est bien atteinte du COVID-19. Dans tous les cas, il est important de se rappeler que les principales mesures de prévention restent les mêmes : il convient de se laver fréquemment les mains et d’observer une hygiène respiratoire (se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement, puis jeter le mouchoir dans une poubelle fermée). Par ailleurs, n’oubliez pas qu’il est possible de se faire vacciner contre la grippe, donc assurez-vous que votre enfant et vous êtes à jour dans vos vaccins.

Comment éviter les risques d’infection ?

Voici quatre précautions que votre famille et vous pouvez prendre pour éviter l’infection :

  • Lavez-vous fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool
  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez
  • Évitez tout contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe
  • Consultez un médecin en cas de fièvre, de toux ou de difficultés à respirer

Dois-je porter un masque médical ?

Le port d’un masque médical est conseillé si vous présentez des symptômes respiratoires (toux ou éternuements) afin de protéger les personnes qui vous entourent. En l’absence de symptômes, il n’est pas nécessaire de porter un masque. 

Si vous portez un masque, assurez-vous de l’utiliser et de l’éliminer correctement afin de garantir son efficacité et de ne pas aggraver les risques de transmission du virus. 

La seule utilisation d’un masque ne suffit pas à arrêter les infections et doit être associée à d’autres mesures : se laver fréquemment les mains, se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on éternue et que l’on tousse, et éviter tout contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe (toux, éternuements et fièvre).

Le COVID-19 touche-t-il les enfants ?

Il s’agit d’un nouveau virus si bien que nous manquons encore de données sur ses effets sur les enfants et les femmes enceintes. Nous savons que des personnes de tous les âges peuvent être infectées par le virus, mais, pour l’heure, relativement peu de cas de COVID-19 ont été signalés chez les enfants. Le virus n’est mortel que dans de rares cas et les décès enregistrés jusqu’à présent ont principalement concerné des personnes plus âgées qui avaient déjà des problèmes de santé.


Que faire si mon enfant présente des symptômes du COVID-19 ?

Consultez un médecin, mais n’oubliez pas que c’est l’époque de la grippe dans l’hémisphère Nord et que les symptômes du COVID-19, comme la toux ou la fièvre, sont comparables à ceux de la grippe ou d’un rhume banal, qui sont des maladies bien plus fréquentes.

Continuez d’observer de bonnes pratiques d’hygiène des mains et d’hygiène respiratoire, en vous lavant régulièrement les mains et en veillant à ce que votre enfant soit à jour dans ses vaccins de manière à le protéger contre les autres virus et bactéries responsables de maladies.

Comme dans le cas d’autres infections respiratoires telles que la grippe, consultez un médecin si vous ou votre enfant présentez des symptômes et essayez d’éviter les lieux publics (lieu de travail, école, transports publics) afin de ne pas transmettre le virus à d’autres personnes.

Que faire si un membre de ma famille présente des symptômes ?

Consultez rapidement un médecin si vous toussez, ou si vous avez de la fièvre ou des difficultés à respirer, ou si vous observez les mêmes symptômes chez votre enfant. Pensez à prévenir au préalable votre médecin par téléphone si vous vous êtes rendu(e) dans une région dans laquelle des cas de COVID-19 ont été signalés ou si vous avez eu des contacts rapprochés avec une personne qui a voyagé dans l’une de ces régions et qui présente des symptômes respiratoires.

Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le coronavirus au fœtus ? 

Pour l’heure, les éléments dont nous disposons sont insuffisants pour établir si le virus se transmet de la mère au fœtus durant la grossesse ou pour déterminer ses effets potentiels sur le fœtus. Des études sont en cours à ce sujet. Les femmes enceintes doivent continuer d’observer les mesures de précaution adaptées afin de se protéger de l’exposition au virus et consulter immédiatement un médecin si elles présentent des symptômes tels que de la fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires.


Une mère infectée par le coronavirus peut-elle continuer d’allaiter son enfant en toute sécurité ?

Toutes les mères vivant dans des régions touchées par le virus ou à risque présentant des symptômes de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires doivent consulter immédiatement un médecin et suivre ses instructions. 

Compte tenu des bienfaits de l’allaitement et du rôle insignifiant du lait maternel dans la transmission d’autres virus respiratoires, la mère peut continuer d’allaiter, tout en observant les précautions nécessaires.

Les mères présentant des symptômes, mais qui vont suffisamment bien pour allaiter, doivent porter un masque à proximité de leur enfant (y compris pendant qu’elles le nourrissent), se laver les mains avant et après avoir été contact avec lui (y compris pendant qu’elles le nourrissent) et nettoyer/désinfecter les surfaces contaminées, comme doit le faire toute personne infectée de manière présumée ou confirmée par la COVID-19 et en contact avec d’autres personnes, notamment des enfants.  

Les mères trop malades pour allaiter doivent être encouragées à tirer leur lait et à le donner à leur enfant à l’aide d’une coupelle et/ou d’une cuillère propres – tout en observant les mêmes méthodes de prévention de l’infection.

Je redoute le harcèlement, la discrimination et la stigmatisation. Quelle est la meilleure manière de parler de la situation ?

Consultez notre mini-guide sur comment éviter la stigmatisation liée au coronavirus pour des conseils sur comment communiquer sur le coronavirus.

Thèmes connexes

COVID-19SantéCrise humanitaire et réponse humanitaireAfrique de l’Ouest et du Centre

Pour en savoir davantage sur l’UNICEF

Communiqué de presse18 décembre 2020UNICEF Sénégal et la Fondation Mastercard s’associent dans la riposte à la pandémieVoir la pageCommuniqué de presse09 décembre 2020Tous unis pour la relance de la Vaccination en République CentrafricaineVoir la pageArticleCelebrating ChildrenCelebrating Children in West and Central AfricaLire l’articleCommuniqué de presse09 novembre 2020Il est temps d’agir pour la nutrition des enfantsVoir la pageSHARE

Footer – fr

Page d’accueil

À propos de nous

DEVENEZ DONATEUR

Social

Footer secondary – fr

https://c.sharethis.mgr.consensu.org/portal-v2.htmlPasser au contenu principalCoronavirus (COVID-19) en Afrique de l’Ouest et du Centre

FAITES UN DONRECHERCHERUNICEF LogoL’Afrique de l’Ouest et du CentreBASCULE NAVIGATIONArticle

La maladie à coronavirus (COVID-19) : Qu’est-ce que c’est ?

En savoir plus sur le coronavirus pour mieux vous protéger

UNICEF WCARO

UNICEF/UN0145759/Dubourthoumi;

20 mars 2020

Qu’est-ce qu’un « nouveau » coronavirus ?

Un nouveau coronavirus (CoV) est une nouvelle souche de coronavirus.

D’abord appelée « nouveau coronavirus 2019 » ou « nCoV-2019 », la maladie provoquée par le nouveau coronavirus identifiée pour la première fois à Wuhan, en Chine, a été rebaptisée « maladie à coronavirus 2019 » (COVID-19) – « CO » pour corona, « VI » pour virus et « D » pour maladie en anglais.

Le virus du COVID-19 est un nouveau virus de la même famille que d’autres virus tels que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et certains types de rhumes courants.

Comment se propage le COVID-19 ?

Le virus se transmet par contact direct avec les gouttelettes respiratoires produites par une personne infectée (lorsqu’elle tousse ou éternue) et au contact de surfaces contaminées par le virus. Le virus du COVID-19 peut survivre sur les surfaces pendant plusieurs heures, mais de simples désinfectants peuvent le tuer.

Quels sont les symptômes du coronavirus ?

Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, de la toux et un essoufflement. Dans les cas les plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie ou des difficultés respiratoires. Plus rarement, la maladie peut être mortelle. 

Ces symptômes sont comparables à ceux de la grippe (influenza) ou d’un rhume banal, des maladies beaucoup plus courantes que le COVID-19, d’où la nécessité de procéder à des examens afin de confirmer qu’une personne est bien atteinte du COVID-19. Dans tous les cas, il est important de se rappeler que les principales mesures de prévention restent les mêmes : il convient de se laver fréquemment les mains et d’observer une hygiène respiratoire (se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement, puis jeter le mouchoir dans une poubelle fermée). Par ailleurs, n’oubliez pas qu’il est possible de se faire vacciner contre la grippe, donc assurez-vous que votre enfant et vous êtes à jour dans vos vaccins.

Comment éviter les risques d’infection ?

Voici quatre précautions que votre famille et vous pouvez prendre pour éviter l’infection :

  • Lavez-vous fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool
  • Couvrez-vous la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez
  • Évitez tout contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe
  • Consultez un médecin en cas de fièvre, de toux ou de difficultés à respirer

Dois-je porter un masque médical ?

Le port d’un masque médical est conseillé si vous présentez des symptômes respiratoires (toux ou éternuements) afin de protéger les personnes qui vous entourent. En l’absence de symptômes, il n’est pas nécessaire de porter un masque. 

Si vous portez un masque, assurez-vous de l’utiliser et de l’éliminer correctement afin de garantir son efficacité et de ne pas aggraver les risques de transmission du virus. 

La seule utilisation d’un masque ne suffit pas à arrêter les infections et doit être associée à d’autres mesures : se laver fréquemment les mains, se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on éternue et que l’on tousse, et éviter tout contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe (toux, éternuements et fièvre).

Le COVID-19 touche-t-il les enfants ?

Il s’agit d’un nouveau virus si bien que nous manquons encore de données sur ses effets sur les enfants et les femmes enceintes. Nous savons que des personnes de tous les âges peuvent être infectées par le virus, mais, pour l’heure, relativement peu de cas de COVID-19 ont été signalés chez les enfants. Le virus n’est mortel que dans de rares cas et les décès enregistrés jusqu’à présent ont principalement concerné des personnes plus âgées qui avaient déjà des problèmes de santé.


Que faire si mon enfant présente des symptômes du COVID-19 ?

Consultez un médecin, mais n’oubliez pas que c’est l’époque de la grippe dans l’hémisphère Nord et que les symptômes du COVID-19, comme la toux ou la fièvre, sont comparables à ceux de la grippe ou d’un rhume banal, qui sont des maladies bien plus fréquentes.

Continuez d’observer de bonnes pratiques d’hygiène des mains et d’hygiène respiratoire, en vous lavant régulièrement les mains et en veillant à ce que votre enfant soit à jour dans ses vaccins de manière à le protéger contre les autres virus et bactéries responsables de maladies.

Comme dans le cas d’autres infections respiratoires telles que la grippe, consultez un médecin si vous ou votre enfant présentez des symptômes et essayez d’éviter les lieux publics (lieu de travail, école, transports publics) afin de ne pas transmettre le virus à d’autres personnes.

Que faire si un membre de ma famille présente des symptômes ?

Consultez rapidement un médecin si vous toussez, ou si vous avez de la fièvre ou des difficultés à respirer, ou si vous observez les mêmes symptômes chez votre enfant. Pensez à prévenir au préalable votre médecin par téléphone si vous vous êtes rendu(e) dans une région dans laquelle des cas de COVID-19 ont été signalés ou si vous avez eu des contacts rapprochés avec une personne qui a voyagé dans l’une de ces régions et qui présente des symptômes respiratoires.

Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le coronavirus au fœtus ? 

Pour l’heure, les éléments dont nous disposons sont insuffisants pour établir si le virus se transmet de la mère au fœtus durant la grossesse ou pour déterminer ses effets potentiels sur le fœtus. Des études sont en cours à ce sujet. Les femmes enceintes doivent continuer d’observer les mesures de précaution adaptées afin de se protéger de l’exposition au virus et consulter immédiatement un médecin si elles présentent des symptômes tels que de la fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires.


Une mère infectée par le coronavirus peut-elle continuer d’allaiter son enfant en toute sécurité ?

Toutes les mères vivant dans des régions touchées par le virus ou à risque présentant des symptômes de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires doivent consulter immédiatement un médecin et suivre ses instructions. 

Compte tenu des bienfaits de l’allaitement et du rôle insignifiant du lait maternel dans la transmission d’autres virus respiratoires, la mère peut continuer d’allaiter, tout en observant les précautions nécessaires.

Les mères présentant des symptômes, mais qui vont suffisamment bien pour allaiter, doivent porter un masque à proximité de leur enfant (y compris pendant qu’elles le nourrissent), se laver les mains avant et après avoir été contact avec lui (y compris pendant qu’elles le nourrissent) et nettoyer/désinfecter les surfaces contaminées, comme doit le faire toute personne infectée de manière présumée ou confirmée par la COVID-19 et en contact avec d’autres personnes, notamment des enfants.  

Les mères trop malades pour allaiter doivent être encouragées à tirer leur lait et à le donner à leur enfant à l’aide d’une coupelle et/ou d’une cuillère propres – tout en observant les mêmes méthodes de prévention de l’infection.

Je redoute le harcèlement, la discrimination et la stigmatisation. Quelle est la meilleure manière de parler de la situation ?

Consultez notre mini-guide sur comment éviter la stigmatisation liée au coronavirus pour des conseils sur comment communiquer sur le coronavirus.

Thèmes connexes

COVID-19SantéCrise humanitaire et réponse humanitaireAfrique de l’Ouest et du Centre

Pour en savoir davantage sur l’UNICEF

Communiqué de presse18 décembre 2020UNICEF Sénégal et la Fondation Mastercard s’associent dans la riposte à la pandémieVoir la pageCommuniqué de presse09 décembre 2020Tous unis pour la relance de la Vaccination en République CentrafricaineVoir la pageArticleCelebrating ChildrenCelebrating Children in West and Central AfricaLire l’articleCommuniqué de presse09 novembre 2020Il est temps d’agir pour la nutrition des enfantsVoir la pageSHARE

Footer – fr

Page d’accueil

À propos de nous

DEVENEZ DONATEUR

Social

Footer secondary – fr

https://c.sharethis.mgr.consensu.org/portal-v2.htmlShareThis Copy and PastePasser au contenu principal Coronavirus (COVID-19) en Afrique de l’Ouest et du Centre CLIQUEZ POUR DES CONSEILS ET INFORMATIONS FAITES UN DON RECHERCHER UNICEF Logo L’Afrique de l’Ouest et du Centre BASCULE NAVIGATION Article La maladie à coronavirus (COVID-19) : Qu’est-ce que c’est ? En savoir plus sur le coronavirus pour mieux vous protéger UNICEF WCARO UNICEF/UN0145759/Dubourthoumi; Disponible en: English Français 20 mars 2020 Qu’est-ce qu’un « nouveau » coronavirus ? Un nouveau coronavirus (CoV) est une nouvelle souche de coronavirus. D’abord appelée « nouveau coronavirus 2019 » ou « nCoV-2019 », la maladie provoquée par le nouveau coronavirus identifiée pour la première fois à Wuhan, en Chine, a été rebaptisée « maladie à coronavirus 2019 » (COVID-19) – « CO » pour corona, « VI » pour virus et « D » pour maladie en anglais. Le virus du COVID-19 est un nouveau virus de la même famille que d’autres virus tels que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et certains types de rhumes courants.   Comment se propage le COVID-19 ? Le virus se transmet par contact direct avec les gouttelettes respiratoires produites par une personne infectée (lorsqu’elle tousse ou éternue) et au contact de surfaces contaminées par le virus. Le virus du COVID-19 peut survivre sur les surfaces pendant plusieurs heures, mais de simples désinfectants peuvent le tuer.   Quels sont les symptômes du coronavirus ? Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, de la toux et un essoufflement. Dans les cas les plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie ou des difficultés respiratoires. Plus rarement, la maladie peut être mortelle.  Ces symptômes sont comparables à ceux de la grippe (influenza) ou d’un rhume banal, des maladies beaucoup plus courantes que le COVID-19, d’où la nécessité de procéder à des examens afin de confirmer qu’une personne est bien atteinte du COVID-19. Dans tous les cas, il est important de se rappeler que les principales mesures de prévention restent les mêmes : il convient de se laver fréquemment les mains et d’observer une hygiène respiratoire (se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement, puis jeter le mouchoir dans une poubelle fermée). Par ailleurs, n’oubliez pas qu’il est possible de se faire vacciner contre la grippe, donc assurez-vous que votre enfant et vous êtes à jour dans vos vaccins.   Comment éviter les risques d’infection ? Voici quatre précautions que votre famille et vous pouvez prendre pour éviter l’infection : Lavez-vous fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool Couvrez-vous la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez Évitez tout contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe Consultez un médecin en cas de fièvre, de toux ou de difficultés à respirer   Dois-je porter un masque médical ? Le port d’un masque médical est conseillé si vous présentez des symptômes respiratoires (toux ou éternuements) afin de protéger les personnes qui vous entourent. En l’absence de symptômes, il n’est pas nécessaire de porter un masque.  Si vous portez un masque, assurez-vous de l’utiliser et de l’éliminer correctement afin de garantir son efficacité et de ne pas aggraver les risques de transmission du virus.  La seule utilisation d’un masque ne suffit pas à arrêter les infections et doit être associée à d’autres mesures : se laver fréquemment les mains, se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on éternue et que l’on tousse, et éviter tout contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe (toux, éternuements et fièvre).   Le COVID-19 touche-t-il les enfants ? Il s’agit d’un nouveau virus si bien que nous manquons encore de données sur ses effets sur les enfants et les femmes enceintes. Nous savons que des personnes de tous les âges peuvent être infectées par le virus, mais, pour l’heure, relativement peu de cas de COVID-19 ont été signalés chez les enfants. Le virus n’est mortel que dans de rares cas et les décès enregistrés jusqu’à présent ont principalement concerné des personnes plus âgées qui avaient déjà des problèmes de santé. Que faire si mon enfant présente des symptômes du COVID-19 ? Consultez un médecin, mais n’oubliez pas que c’est l’époque de la grippe dans l’hémisphère Nord et que les symptômes du COVID-19, comme la toux ou la fièvre, sont comparables à ceux de la grippe ou d’un rhume banal, qui sont des maladies bien plus fréquentes. Continuez d’observer de bonnes pratiques d’hygiène des mains et d’hygiène respiratoire, en vous lavant régulièrement les mains et en veillant à ce que votre enfant soit à jour dans ses vaccins de manière à le protéger contre les autres virus et bactéries responsables de maladies. Comme dans le cas d’autres infections respiratoires telles que la grippe, consultez un médecin si vous ou votre enfant présentez des symptômes et essayez d’éviter les lieux publics (lieu de travail, école, transports publics) afin de ne pas transmettre le virus à d’autres personnes.   Que faire si un membre de ma famille présente des symptômes ? Consultez rapidement un médecin si vous toussez, ou si vous avez de la fièvre ou des difficultés à respirer, ou si vous observez les mêmes symptômes chez votre enfant. Pensez à prévenir au préalable votre médecin par téléphone si vous vous êtes rendu(e) dans une région dans laquelle des cas de COVID-19 ont été signalés ou si vous avez eu des contacts rapprochés avec une personne qui a voyagé dans l’une de ces régions et qui présente des symptômes respiratoires.   Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le coronavirus au fœtus ?  Pour l’heure, les éléments dont nous disposons sont insuffisants pour établir si le virus se transmet de la mère au fœtus durant la grossesse ou pour déterminer ses effets potentiels sur le fœtus. Des études sont en cours à ce sujet. Les femmes enceintes doivent continuer d’observer les mesures de précaution adaptées afin de se protéger de l’exposition au virus et consulter immédiatement un médecin si elles présentent des symptômes tels que de la fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires. Une mère infectée par le coronavirus peut-elle continuer d’allaiter son enfant en toute sécurité ? Toutes les mères vivant dans des régions touchées par le virus ou à risque présentant des symptômes de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires doivent consulter immédiatement un médecin et suivre ses instructions.  Compte tenu des bienfaits de l’allaitement et du rôle insignifiant du lait maternel dans la transmission d’autres virus respiratoires, la mère peut continuer d’allaiter, tout en observant les précautions nécessaires. Les mères présentant des symptômes, mais qui vont suffisamment bien pour allaiter, doivent porter un masque à proximité de leur enfant (y compris pendant qu’elles le nourrissent), se laver les mains avant et après avoir été contact avec lui (y compris pendant qu’elles le nourrissent) et nettoyer/désinfecter les surfaces contaminées, comme doit le faire toute personne infectée de manière présumée ou confirmée par la COVID-19 et en contact avec d’autres personnes, notamment des enfants.   Les mères trop malades pour allaiter doivent être encouragées à tirer leur lait et à le donner à leur enfant à l’aide d’une coupelle et/ou d’une cuillère propres – tout en observant les mêmes méthodes de prévention de l’infection.   Je redoute le harcèlement, la discrimination et la stigmatisation. Quelle est la meilleure manière de parler de la situation ? Consultez notre mini-guide sur comment éviter la stigmatisation liée au coronavirus pour des conseils sur comment communiquer sur le coronavirus. Thèmes connexes COVID-19 Santé Crise humanitaire et réponse humanitaire Afrique de l’Ouest et du Centre Pour en savoir davantage sur l’UNICEF Communiqué de presse 18 décembre 2020 UNICEF Sénégal et la Fondation Mastercard s’associent dans la riposte à la pandémie Voir la page Communiqué de presse 09 décembre 2020 Tous unis pour la relance de la Vaccination en République Centrafricaine Voir la page Article Celebrating Children Celebrating Children in West and Central Africa Lire l’article Communiqué de presse 09 novembre 2020 Il est temps d’agir pour la nutrition des enfants Voir la page SHARE Footer – fr Page d’accueil Histories de vie Recherche et rapports À propos de nous Centre de presse DEVENEZ DONATEUR Social Footer secondary – fr Informations légalesNous contacterPasser au contenu principal Coronavirus (COVID-19) en Afrique de l’Ouest et du Centre CLIQUEZ POUR DES CONSEILS ET INFORMATIONS FAITES UN DON RECHERCHER UNICEF Logo L’Afrique de l’Ouest et du Centre BASCULE NAVIGATION Article La maladie à coronavirus (COVID-19) : Qu’est-ce que c’est ? En savoir plus sur le coronavirus pour mieux vous protéger UNICEF WCARO UNICEF/UN0145759/Dubourthoumi; Disponible en: English Français 20 mars 2020 Qu’est-ce qu’un « nouveau » coronavirus ? Un nouveau coronavirus (CoV) est une nouvelle souche de coronavirus. D’abord appelée « nouveau coronavirus 2019 » ou « nCoV-2019 », la maladie provoquée par le nouveau coronavirus identifiée pour la première fois à Wuhan, en Chine, a été rebaptisée « maladie à coronavirus 2019 » (COVID-19) – « CO » pour corona, « VI » pour virus et « D » pour maladie en anglais. Le virus du COVID-19 est un nouveau virus de la même famille que d’autres virus tels que le syndrome respiratoire aigu sévère (SRAS) et certains types de rhumes courants.   Comment se propage le COVID-19 ? Le virus se transmet par contact direct avec les gouttelettes respiratoires produites par une personne infectée (lorsqu’elle tousse ou éternue) et au contact de surfaces contaminées par le virus. Le virus du COVID-19 peut survivre sur les surfaces pendant plusieurs heures, mais de simples désinfectants peuvent le tuer.   Quels sont les symptômes du coronavirus ? Les symptômes peuvent inclure de la fièvre, de la toux et un essoufflement. Dans les cas les plus graves, l’infection peut provoquer une pneumonie ou des difficultés respiratoires. Plus rarement, la maladie peut être mortelle.  Ces symptômes sont comparables à ceux de la grippe (influenza) ou d’un rhume banal, des maladies beaucoup plus courantes que le COVID-19, d’où la nécessité de procéder à des examens afin de confirmer qu’une personne est bien atteinte du COVID-19. Dans tous les cas, il est important de se rappeler que les principales mesures de prévention restent les mêmes : il convient de se laver fréquemment les mains et d’observer une hygiène respiratoire (se couvrir la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir en cas de toux ou d’éternuement, puis jeter le mouchoir dans une poubelle fermée). Par ailleurs, n’oubliez pas qu’il est possible de se faire vacciner contre la grippe, donc assurez-vous que votre enfant et vous êtes à jour dans vos vaccins.   Comment éviter les risques d’infection ? Voici quatre précautions que votre famille et vous pouvez prendre pour éviter l’infection : Lavez-vous fréquemment les mains avec de l’eau et du savon ou avec un désinfectant pour les mains à base d’alcool Couvrez-vous la bouche et le nez avec le pli du coude ou un mouchoir lorsque vous toussez ou éternuez Évitez tout contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe Consultez un médecin en cas de fièvre, de toux ou de difficultés à respirer   Dois-je porter un masque médical ? Le port d’un masque médical est conseillé si vous présentez des symptômes respiratoires (toux ou éternuements) afin de protéger les personnes qui vous entourent. En l’absence de symptômes, il n’est pas nécessaire de porter un masque.  Si vous portez un masque, assurez-vous de l’utiliser et de l’éliminer correctement afin de garantir son efficacité et de ne pas aggraver les risques de transmission du virus.  La seule utilisation d’un masque ne suffit pas à arrêter les infections et doit être associée à d’autres mesures : se laver fréquemment les mains, se couvrir la bouche et le nez lorsque l’on éternue et que l’on tousse, et éviter tout contact rapproché avec des personnes présentant des symptômes comparables à ceux d’un rhume ou de la grippe (toux, éternuements et fièvre).   Le COVID-19 touche-t-il les enfants ? Il s’agit d’un nouveau virus si bien que nous manquons encore de données sur ses effets sur les enfants et les femmes enceintes. Nous savons que des personnes de tous les âges peuvent être infectées par le virus, mais, pour l’heure, relativement peu de cas de COVID-19 ont été signalés chez les enfants. Le virus n’est mortel que dans de rares cas et les décès enregistrés jusqu’à présent ont principalement concerné des personnes plus âgées qui avaient déjà des problèmes de santé. Que faire si mon enfant présente des symptômes du COVID-19 ? Consultez un médecin, mais n’oubliez pas que c’est l’époque de la grippe dans l’hémisphère Nord et que les symptômes du COVID-19, comme la toux ou la fièvre, sont comparables à ceux de la grippe ou d’un rhume banal, qui sont des maladies bien plus fréquentes. Continuez d’observer de bonnes pratiques d’hygiène des mains et d’hygiène respiratoire, en vous lavant régulièrement les mains et en veillant à ce que votre enfant soit à jour dans ses vaccins de manière à le protéger contre les autres virus et bactéries responsables de maladies. Comme dans le cas d’autres infections respiratoires telles que la grippe, consultez un médecin si vous ou votre enfant présentez des symptômes et essayez d’éviter les lieux publics (lieu de travail, école, transports publics) afin de ne pas transmettre le virus à d’autres personnes.   Que faire si un membre de ma famille présente des symptômes ? Consultez rapidement un médecin si vous toussez, ou si vous avez de la fièvre ou des difficultés à respirer, ou si vous observez les mêmes symptômes chez votre enfant. Pensez à prévenir au préalable votre médecin par téléphone si vous vous êtes rendu(e) dans une région dans laquelle des cas de COVID-19 ont été signalés ou si vous avez eu des contacts rapprochés avec une personne qui a voyagé dans l’une de ces régions et qui présente des symptômes respiratoires.   Les femmes enceintes peuvent-elles transmettre le coronavirus au fœtus ?  Pour l’heure, les éléments dont nous disposons sont insuffisants pour établir si le virus se transmet de la mère au fœtus durant la grossesse ou pour déterminer ses effets potentiels sur le fœtus. Des études sont en cours à ce sujet. Les femmes enceintes doivent continuer d’observer les mesures de précaution adaptées afin de se protéger de l’exposition au virus et consulter immédiatement un médecin si elles présentent des symptômes tels que de la fièvre, de la toux ou des difficultés respiratoires. Une mère infectée par le coronavirus peut-elle continuer d’allaiter son enfant en toute sécurité ? Toutes les mères vivant dans des régions touchées par le virus ou à risque présentant des symptômes de fièvre, de toux ou de difficultés respiratoires doivent consulter immédiatement un médecin et suivre ses instructions.  Compte tenu des bienfaits de l’allaitement et du rôle insignifiant du lait maternel dans la transmission d’autres virus respiratoires, la mère peut continuer d’allaiter, tout en observant les précautions nécessaires. Les mères présentant des symptômes, mais qui vont suffisamment bien pour allaiter, doivent porter un masque à proximité de leur enfant (y compris pendant qu’elles le nourrissent), se laver les mains avant et après avoir été contact avec lui (y compris pendant qu’elles le nourrissent) et nettoyer/désinfecter les surfaces contaminées, comme doit le faire toute personne infectée de manière présumée ou confirmée par la COVID-19 et en contact avec d’autres personnes, notamment des enfants.   Les mères trop malades pour allaiter doivent être encouragées à tirer leur lait et à le donner à leur enfant à l’aide d’une coupelle et/ou d’une cuillère propres – tout en observant les mêmes méthodes de prévention de l’infection.   Je redoute le harcèlement, la discrimination et la stigmatisation. Quelle est la meilleure manière de parler de la situation ? Consultez notre mini-guide sur comment éviter la stigmatisation liée au coronavirus pour des conseils sur comment communiquer sur le coronavirus. Thèmes connexes COVID-19 Santé Crise humanitaire et réponse humanitaire Afrique de l’Ouest et du Centre Pour en savoir davantage sur l’UNICEF Communiqué de presse 18 décembre 2020 UNICEF Sénégal et la Fondation Mastercard s’associent dans la riposte à la pandémie Voir la page Communiqué de presse 09 décembre 2020 Tous unis pour la relance de la Vaccination en République Centrafricaine Voir la page Article Celebrating Children Celebrating Children in West and Central Africa Lire l’article Communiqué de presse 09 novembre 2020 Il est temps d’agir pour la nutrition des enfants Voir la page SHARE Footer – fr Page d’accueil Histories de vie Recherche et rapports À propos de nous Centre de presse DEVENEZ DONATEUR Social Footer secondary – fr Informations légalesNous contacterShareThis Copy an

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *